Le mot du directeur artistique

 

« A l’envers »

 

Voilà le thème de l’édition 2019 du Festival des fenêtres de l’Avent. Apparemment souvent proposé et jamais choisi. Ben mince alors, voilà que ça tombe sur nous !

 

De prime abord, nous avons envie de dire que la société humaine tourne à l’envers, que nous marchons sur la tête… Du coup, l’envie nous prendrait de faire marche arrière et d’aller à l’encontre de la progression hallucinante de ce monde qui bouge si vite ; cela au risque qu’une fois de plus, on se retrouverait à l’envers. A contrecourant. Mais l’envers de l’envers, n’est-il pas l’endroit ?

 

Que de questions soulèvent ce thème, nous, ça nous a donné le tournis et nous voilà tout chamboulés, tourneboulés.. Désorientés. Où est l’envers ? Où est l’endroit ?

 

Et bien, ne cherchons pas de réponses cartésiennes, mathématiques, logiques ou productives à ces questions existentielles. Laissons le champ libre aux artistes, qu’ils soient amateurs ou professionnels, régionaux ou pas, musiciens, chanteurs, marionnettistes, comédiens, clown, circassiens,
humoristes ou danseurs. Ce sont eux qui sauront nous aider à nous retrouver grâce à l’immense panel d’émotions qu’ils emmèneront dans leur besace et partageront avec un public de tous âges et de toutes conditions. Car l’émotion ne s’explique pas, elle ne se comprend pas, elle se ressent. Et cette faculté-là, chacun de nous en dispose d’une belle dose !

 

Vous l’aurez compris, ce festival, une fois de plus, sera composé de propositions artistiques extrêmement variées qui ont été soigneusement choisies pour qu’un public toujours plus large et
plus nombreux vienne faire le plein d’émotions.
Car c’est l’émotion qui nous fait passer du rire aux larmes, de la colère à la joie… Bref, qui nous fait passer de l’endroit à l’envers et vice versa.

Bon festival 2019 !

 

Jean-Louis Racoillet & Dominique Zinderstein